Workshop de Leire Vergara

A Tétouan, Leire Vergara propose le workshop : «Dispositifs du “toucher“: l’imagination des curateurs aux temps des frontières élargies». Composé d’une série de séances réparties sur les mois d’Avril et Juin 2015, le workshop s’ancre sur les recherches menées par Leire Vergara dans le cadre de la thèse qu’elle développe actuellement au sein du programme Curatorial / Knowledge du Goldsmiths College à Londres. Le workshop questionne la pratique curatoriale en tant que dispositif « touchant » (en référence au philosophe Jean-Luc Nancy). Chaque session est centrée autour d’un thème spécifique,  introduit par des lectures et des références à des pratiques artistiques. Les problématiques portent notamment sur le passage dialectique entre le texte et l’image, la théorie et la pratique, la signification et l’oeuvre d’art.

Session d’Avril : avec Xavier Salaberria

8

Xabier Salaberria propose une session de lecture à la terrasse de Dar Ben Jelloun ©Xabier Salaberria

Xabier Salaberria vit et travaille à Donostia-San Sebastián en Espagne. Son travail développe un espace inter-relationnel entre l’architecture, le design et l’art à travers lequel des concepts tels que forme et fonction sont détournés pour entrer en tension. Son travail a été montré dans des expositions personnelles au Frankfurter Kunstverien, à la Galerie Carreras Mugica à Bilbao et à Liquidación total à Madrid. Xabier Salaberria a participé à des expositions collectives au Göteborgs Konsthall, Raven Row à Londres, Sala Rekalde à Bilbao, Tensta Konsthall à Stockholm, Guggenheim Bilbao, Fundació Joan Miró à Barcelone, Frac Lorraine à Metz, ainsi qu’à Alhóndiga Bilbao et Cristina Enea à Donostia-San Sebastián. Xabier Salaberria a également contribué à Manifesta 5 et la triennale U-Turn à Copenhague.

Session de Juin : avec Younès Rahmoun, Heidi Vogel et Youssef El Yedidi

Younès Rahmoun – vendredi 11 Juin

Présentation de l’artiste Younes Rahmoun ©Wiame Haddad

Présentation de l’artiste Younes Rahmoun ©Wiame Haddad

L’oeuvre de Younès Rahmoun est polymorphe et minimale, basée sur son expérience de la spiritualité et de l’échange. Installations, oeuvres in situ, dessins, vidéos, animations, photographies et performances lui permettent d’essayer de rendre visible l’invisible et d’inciter des moments de méditation. Chaque matériau, chiffre, orientation, couleur a une signification profonde, souvent en relation avec l’Islam et le Soufisme en particulier. Il s’intéresse entre autres aux essences vitales telles que le coeur, l’atome, la graine, la fleur, la lumière. Au CIAV de Meisenthal, il a réalisé Zahra Zoujaj, une installation composée de 77 lampes-fleurs. Le sac en plastique noir, la spirale, le tissu de linceul, les minéraux, la nature, la Ghorfa (petite chambre en arabe) apparaissent en leitmotiv. Younès Rahmoun est l’un des artistes marocains les plus importants de sa génération.

Heidi Vogel – jeudi 12 Juin

150612WorkshopLeireVergara2_PresentationHeidiVogels_2

Heidi Vogels présente son projet en cours « Gardens of Fez », à l’Ecole des Arts et Métiers de Tétouan ©Wiame Haddad

Heidi Vogels a étudié à la Gerrit Rietveld Académie à Amsterdam. Dans son travail et ses projets basés sur la recherche, elle utilise le cinéma, la photographie et le texte afin de déplier et de re-situer notre point de vue sur la réalité quotidienne et les espaces qui nous entourent. En collectant des histoires de contextes ou de lieux précis, elle cartographie et construit un «monde» de relations entre les idées, les rencontres et les situations. Son approche se concentre sur les interactions avec le paysage (urbain) et aborde la relation dialectique entre l’objectif et le subjectif, l’observation et la fiction. En se livrant à ces mouvements de vacillation, elle recherche des ouvertures afin que les opposés convergent, tout en aspirant à un état de sensibilité permanente à ce qui nous entoure. Vogels a développé des projets à Berlin, Barcelone, Séoul, et aux Pays-Bas. Elle travaille actuellement à la création d’un film sur les jardins et les mondes qu’ils renferment dans la médina de Fès, au Maroc.

Youssef El Yedidi – samedi 13 Juin

DSC_3930

Jamal, libraire ambulant, expliquant son activité aux participants ©Wiame Haddad

Youssef El Yedidi est un artiste autodidacte particulièrement intéressé par la collaboration et les chemins non balisés. Après un passage en tant que vacataire à l’Institut National des Beaux Arts de Tétouan entre 2005 et 2007, il  s’est impliqué dans l’aventure collective ‘sinEangulo’ qui signifie «pieds nus » en bambara. Fondé à Bamako en 2009 et clôturé en 2013 à Tétouan, SinEangulo réunissait des artistes de toutes disciplines et origines. Constamment en mouvement entre l’Europe et le Maroc, Youssef El Yedidi développe un univers poétique mêlant objets trouvés, installations éphémères, vidéo et film d’animation et interrogeant les notions de frontière et de mobilité. Le détroit de Gibraltar, zone de négociation par excellence, est un motif récurrent de son œuvre.

Session d’Octobre: avec Marion Cruza Le Bihan

Marion Cruza Le Bihan vit en Espagne  (Pays Basque) où elle réalise la majeure partie de ses production et de ses collaborations. Son travail cherche à allier dessin, montage vidéo/photographique et écriture avec des domaines proches de la mise en scène et de la performance.

Marion Cruza Le Bihan développe et présente ses oeuvres dans différents contextes incluant des festivals comme Pantalla Fatasma (MUSAC, 2015), T-FESTA (Alhóndiga Bilbao 2014), Zarata Fest et Feministaldia (Arteleku, Donostia-San Sebastian 2014), mais aussi dans des cadres plus spécifiques comme l’espace de création AZALA (Lasierra, Alava) ou le Club Le Larraskito, ainsi que des expositions à Sala Rekalde (Bilbao) et à Montermoso Kulturunea (Vitoria-Gasteiz). Elle s’occupe de la coordination des séances de Cine_ilegal à Bulegoa z/b (Bilbao) depuis février 2015 et collabore actuellement avec Pablo Marte pour la réalisation de la série Mañana Goodbye, présentée sous forme d’installation audiovisuelle dans le Centre de Culture Contemporaine Tabakalera à Donostia-San Sebastian.

Extrait dE 1020 items, 2014 ©Marion Cruza Le Bihan

Extrait de 1020 items, 2014 ©Marion Cruza Le Bihan

Marion Cruza Le Bihan accompagne la curatrice Leire Vergara pour sa troisième session de résidence à Trankat.